• Stacks Image 3101

    Caption Text

    Link

En 1° lieu, si votre dossier entre dans mon domaine de compétence, je vous propose une consultation gratuite qui va vous permettre de prendre connaissance de ma méthode de travail et d’avoir un 1° diagnostic de votre dossier. Un devis pourra vous être remis à cette occasion.
 
Si nous décidons de travailler ensemble, nous discutons des termes d’une convention d’honoraires qui devra être conforme aux exigences du barreau de Paris.
 
Je propose à mes clients une convention d’honoraires comportant 2 parties :
 
Une 1° partie fixe permettant de couvrir les frais de fonctionnement du cabinet (recherches jurisprudentielles, rendez-vous, communication des pièces, rédaction des actes juridiques et/ ou judiciaires, audiences, secrétariat, mails, téléphone etc ....). Cette partie de la rémunération du cabinet n’a pas vocation à dégager une marge bénéficiaire.
 
Je la calcule en général sur la base du temps moyen que le cabinet va consacrer chaque mois à votre dossier. Elle prend donc en compte la prévision des diligences qui vont être requises. Elle sera différente selon qu’il s’agit par exemple d’une maison individuelle ou d’un lotissement.
 
Elle prend également en considération vos capacités financières.
 
Nous en fixons le montant en accord après avoir passé ensemble en revue tous les paramètres.
 
Une 2° partie variable qui constitue à proprement parler la rémunération du travail du cabinet. Celui-ci parie en effet sur le succès de votre dossier, autrement dit sur l’indemnisation optimale des dommages et des troubles de jouissance subis.
 
Nous fixons en accord un pourcentage lors de la conclusion du contrat de mission du cabinet calculé sur la base du résultat final obtenu. Par exemple, si nous nous mettons d’accord sur un honoraire de résultat de 10%  et que le résultat final est de 200. 000 €, l’honoraire de résultat du cabinet s’élèvera à 20.000 €.